Menu

Masthead TITRE DES HAUTS DE PAGE

Ateliers & tables rondes

1 juil. - 09:00  →  09:30

Allocution d'ouverture

Allocution d'ouverture par la Présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence, Martine Vassal

(sous réserve de confirmation)

1 juil. - 09:30  →  10:15

Démarche Quartiers durables méditerranéens

« Centre-bourg de Volonne dans les Alpes-de-Haute-Provence, Eco-Quartier reconnu Quartier durable méditerranéen médaille d’Or en phase réalisation, en décembre 2019. »

Après avoir fait ses preuves à l’échelle bâtiment, la démarche collaborative et locale s’adapte à l’échelle du quartier et s’invite dans les projets d’aménagement. Concernée par les projets d’aménagement durable, l’association EnvirobatBDM crée en 2016 le label Quartiers durables méditerranéens (QDM). Avec toujours pour mission d’accélérer la transition écologique dans les territoires.

1 juil. - 09:30  →  10:15

Transformer les centres-villes métropolitains

Euroméditerranée © François Moura

Cet atelier abordera le projet partenarial d’aménagement du centre-ville de Marseille et plus globalement la manière dont la Métropole accompagne les centralités urbaines dans une optique d’adaptation aux enjeux d’habitat, de qualité de vie, de transition écologique et d’adaptation au défi climatique.
Seront notamment présentés les grands objectifs de transformation, les processus à l’œuvre, la mise en place des outils nécessaires (projet partenarial, grande opération d’urbanisme, société publique locale d’aménagement d’intérêt national, permis de louer, projets liés à « Marseille change », etc.) ainsi que des dispositifs métropolitains spécifiques pour encourager la redynamisation des centres-villes (dont la démarche originale « envie de villes »).

1 juil. - 10:15  →  11:00

Nîmes Zac du Mas Lombard « Réaliser un quartier modèle de résilience et de ville durable méditerranéenne »

Opération en concession d’aménagement – 2020-2035. L’objectif du projet est de réaliser un quartier mixte (logements, bureaux, commerces, équipements publics) à dominante habitat qui permette de répondre aux besoins locaux de production en logements, tout en valorisant l’entrée Est de la Ville de Nîmes.

Au sein de cette opération qui sera labélisée Ecoquartier, une large part du projet sera consacrée à l’agriculture périurbaine.

SUPERFICIE DU TERRAIN : 46 ha - SDP DE L’OPÉRATION : 90 000 m²

Architecte urbaniste : Lambert et Lénack

Paysagiste : Agence Michel Desvigne

BET VRD et Hydraulique : CEREG-ARTELIA

AMO Développement Durable : ADRET, CONSEIL Urbain, François Macquart-Moulin

1 juil. - 10:15  →  11:00

Les projets transport comme vecteur de mutation urbaine et métropolitaine

© DR - Extention du réseau de tramway

Cet atelier abordera le Plan de Mobilité Métropolitain, sa philosophie, sa déclinaison opérationnelle, le volet mobilité du plan Marseille en Grand, les impacts de la transformation de la Gare Saint-Charles… dans leur rôle d’impulsion de la transformation urbaine et métropolitaine.

1 juil. - 10:15  →  11:00

Saint-Paul-lez-Durance : nouveau siège bioclimatique de l'IRSN à Cadarache

Réalisation d’un écrin d’environ 6 100 mètres carrés de surface utile brute destiné à regrouper les équipes de l’IRSN aujourd’hui dispersées sur plusieurs sites du pôle de recherche de Cadarache. Près de 340 postes de travail devraient être déployés dans ce nouveau bâtiment bioclimatique qui verra le jour à l’horizon 2024 sur une emprise en friche située près des locaux actuels de l’Institut, à proximité de l’entrée du centre.

La conception du bâtiment de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) de Cadarache a été confiée au groupement constitué de Demathieu Bard, mandataire, et du groupe Kardham, architecte.

1 juil. - 11:00  →  11:45

Marseille : requalification de l’axe Cap Pinède – Capitaine Gèze

Ce projet a pour vocation la transformation d’un axe structurant de la ville, au dimensionnement et à l’écriture urbanistique actuelle très routière, en un boulevard urbain intégrant les différents modes de déplacements (TC, cycles, piétons). Cette transformation s’accompagnera d’une très forte végétalisation et d’un travail sur la perméabilité des revêtements pour un retour des eaux de pluie vers le sous-sol. Ce projet est conçu non seulement comme la requalification d’une infrastructure linéaire, mais aussi comme un aménagement de couture urbaine permettant d’assurer les transitions douces entre le sud et le nord. L’aménagement existant présente en effet une forte imperméabilité pour les transitions piétonnes, et fait donc effet de « frontière ». L’ambition est donc de faire de cette « frontière » un nouveau lien pour la reconnexion des quartiers. Le périmètre de l’opération inclus non seulement les boulevards Cap Pinède et Capitaine Gèze, mais aussi la place Gèze attenante au pôle d’échange multimodal du même nom, qui deviendra une nouvelle centralité active desservant comme il se doit les gares de bus et de métro, offrant des espaces publics adaptés et de qualité.

1 juil. - 11:00  →  11:45

Formes urbaines, vers une qualité urbaine, architecturale et paysagère

La qualité des formes urbaines est étroitement liée au projet architectural et urbain et à son contexte. Il n’est pas propre à une ville en particulier mais ne peut déjà plus être le même en dehors de la métropole… Les villes de la métropole Aix-Marseille Provence ont en commun un lien fort au paysage qui les enveloppe et aux forces de la nature qui les bousculent. Elles cherchent autant à s’en servir qu’à s’en protéger, jouent des pleins et des vides et font répondre l’ombre à la lumière… Il y a entre ces villes et ce territoire une filiation puissante qui nous invite à rappeler quelques bonnes pratiques éprouvées par le temps et propices à être sans cesse réinventées par le génie architectural.

1 juil. - 11:00  →  11:45

Marseille : l’Idéal, une nouvelle manière d’habiter la ville

© ZUH Visuals

Sogeprom, filiale de promotion immobilière de Société Générale, a lancé un programme immobilier avec Modus Ædificandi, société marseillaise fondée en 2017, pour construire l’immobilier urbain de demain.

En permettant aux futurs résidents de personnaliser les volumes selon leurs besoins, le programme l’Idéal propose une nouvelle manière d’habiter la ville tout en prenant en compte les différentes vies de l’immeuble. Ce projet inédit prend place à Marseille.

1 juil. - 11:45  →  12:30

Artelia & la fabrique stratégique et résiliente des projets urbains, l’exemple de Cannes Bocca Grand Ouest

A partir de l’exemple de l’émergence du projet de Cannes Bocca Grand Ouest, là où le projet urbain initial porté par la Ville a rencontré le projet de gare dans le cadre de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur, le tout intégrant l’enjeu inondation, Artelia présente l’approche de fabrique stratégique du projet qu’elle a conduite au service de la Ville de Cannes, de la CACPL et de SNCF-Réseau et Gares & Connexion.
En faisant converger des visions qui ont émergé indépendamment, en transformant les contraintes en atouts, Artelia accompagne les acteurs dans l’émergence et la réalisation de leurs projets : de la programmation urbaine à l’opérationnalité, en considérant la sobriété foncière et la résilience du territoire, les enjeux de l’eau ressource et risque, l’adaptation au changement climatique, la logistique urbaine et la mobilité.
Artelia présentera des extraits de cette fabrique sur le territoire méditerranéen.

1 juil. - 11:45  →  12:30

Nice : Grand Arénas, delta habité

© François Leclercq Associés -  Grand Arénas, quartier d’affaires et de vie.

Le projet du Grand Arénas, piloté par l’architecte-urbaniste François Leclercq s’inscrit pleinement dans l’objectif de l’Écovallée d’aménager une ville verte, vivante et exemplaire. Le plan guide de ce quartier d’affaires et de vie à l’entrée de Nice repose sur une convergence des réseaux, de grands programmes et un paysage : une nature méditerranéenne retrouvée. Quatre principes fondent l’aménagement du secteur que la maître d’œuvre qualifie de « delta » : la nature comme identité du quartier, une programmation ambitieuse des usages et des espaces publics, le sol capable, et le recyclage de la matière.

1 juil. - 11:45  →  12:30

Cazemajou : Le déjà-là, élément essentiel d’un nouveau mode d’habiter méditerranéen

© Harmonic et Masson/Boris Bouchet

Les réflexions récentes sur le quartier de Cazemajou ont donné lieu à une ré interrogation forte de la place du déjà-là dans le projet urbain, notamment sa capacité à enrichir les composantes spatiales, programmatiques et d’usages. La matérialité forte des anciens bâtis industriels est ainsi révélée pour teinter fortement l’identité du quartier. C’est aussi un prétexte pour accueillir des usages non programmés initialement, pour lesquelles les préexistences bâties peuvent offrir des espaces d’accueil atypiques. Dans ce quartier méditerranéen les nouveaux logements sont également pensés pour profiter et interagir avec ce climat agréable poussant à vivre dehors, selon les valeurs portées par l’EPAEM dans le cadre de son Référentiel de la Ville Méditerranéenne Durable et Désirable. Une dynamique est enfin crée autour de l’activation de l’ensemble des RDC en lien avec le projet d’espace public et vient compléter la programmation du secteur dans un esprit « village ».

1 juil. - 14:00  →  14:45

SNCF Immobilier, acteur de référence dans la fabrication de la ville sur la ville, en partenariat avec les acteurs du territoire

Visuel : Lunel - Urbanisation du quartier de Gare

Deuxième propriétaire foncier au niveau national, les SA propriétaires du Groupe Public Unifié SNCF ont confié à SNCF Immobilier la valorisation de leur patrimoine devenu inutile à l’exploitation ferroviaire.

A ce titre, SNCF Immobilier travaille en étroite collaboration avec les acteurs du territoire et particulièrement les collectivités afin d’aménager et développer de nouvelles opérations sur les actifs devenus inutiles pour le groupe, très souvent situés au cœur des villes, et leur donner un nouvel usage en lien direct avec les objectifs de développement du territoire, de mobilité durable et de sobriété foncière. La Direction Immobilière Territoriale Grand Sud de SNCF Immobilier développe ainsi sur un périmètre couvrant les Régions Sud Paca et Occitanie, de nombreux partenariats afin de mener ces opérations de reconquête et mettre à profit ces compétences à la fois ferroviaires et urbaines.

L’atelier proposé permettra d’illustrer la contribution de SNCF Immobilier au renouvellement urbain par le biais de démarches concrètes initiées ou engagées avec des partenaires qui seront présents à nos côtés pour échanger.

1 juil. - 14:00  →  15:30

Les Fabriques, laboratoire d’innovation au service des habitants

© Ecoquartier des Fabriques à Marseille (crédit : ©Kern + Associés architectes urbanistes)

Les Fabriques, porté par Euroméditerranée et conçu pour Linkcity et UrbanEra par François Kern / kern+associés architectes urbanistes, est un écoquartier de plus de 200 000 m² de sdp, qui va contribuer à transformer profondément l’entrée nord du grand centre-ville de Marseille. Son identité productive, d’ores et déjà incarnée par la manufacture collective d’artisan ICI Marseille, sa conception adaptée à la vie méditerranéenne, et ses innovations au service des habitants lui confèrent un statut de modèle de quartier durable.
Comment l’échelle de cette opération a permis de développer des innovations techniques, environnementales, sociales et d’usages ? Quel sont les choix faits par l’opérateur urbain et l’aménageur pour faire de ce projet urbain un quartier durable, confortable et accueillant pour les futurs usagers ?

1 juil. - 14:45  →  15:30

Les projets Urbains au cœur du programme National Tunisian Smart Cities

L’association Tunisian Smart Cities est une association prospective, porteuse du programme qui porte son nom et qui sera matérialisée à terme par un réseau national des villes intelligentes.

Tunisian Smart Cities est un programme qui s’inspire des initiatives Smart City lancées dans quelques villes tunisiennes telles que Bizerte et Kairouan en vue d’organiser un déploiement à l’échelle nationale.

À travers ce programme , l'Association souhiate matérialiser le passage d’une ville qui se veut intelligente à un pays promoteur d’intelligence au service des villes et territoires.

1 juil. - 15:30  →  16:15

Marseille : Réhabilitation, le déjà-là : Rue Gachet

Le projet Rue Gachet à Marseille réhabilite, réinvente et reconvertit, il est l'exemple de la démarche stratégique de réparation de la ville défendue par Quartus. Le projet consiste en la transformation d’un ancien local industriel faisant l’objet d’un arrêté de péril en un "village" urbain accueillant 43 logements, 7 logements neufs, pour une surface de plancher totale de 3 320 m2.

1 juil. - 15:30  →  16:15

Projet d’aménagement sur le lac de Tunis, en prolongement du centre-ville

Visuel d'illustration

Appels à concepteurs pour un des plus motivants projets de la Méditerranée !

La société d’économie mixte Al Buhaira Invest lance un nouveau projet d’aménagement de 110 hectares sur le lac de Tunis, en prolongement direct du centre-ville de Tunis. Pour ce projet, sur un site stratégique et précieux pour le rayonnement régional et Méditerranéen de la Tunisie et de sa capitale, Al Buhaira Invest projette un changement d’approche dans les pratiques de fabrication de l’urbain et s’engage dans la création d’un territoire dont les modes de conception participeront aux transitions écologique, économique et sociale de la ville. Le projet consiste en un vaste quartier urbain dessiné par des espaces publics majeurs, dont les bords du Lac, et composé de multiples activités qui offriront de nouvelles opportunités d’habitat, de travail, de culture, de culte et de loisirs ; un nouveau territoire qui fera de Tunis la ville productive de demain, attractive sur le plan international. Une consultation internationale d’équipes de concepteurs pluridisciplinaires est à en cours de lancement !

1 juil. - 16:15  →  17:30

Séance plénière : Urbanisme durable : les territoires méditerranéens aux avant-postes

Visuel d'illustration

Placés en première ligne des conséquences du déréglement climatique, les territoires méditerranéens sont amenés à développer des stratégies d'aménagement et de construction adaptées. Ils possèdent aussi, de longue date, les savoir-faire permettant de lutter contre le réchauffement. Etat des lieux quelques semaines après le rapport de solutions du GIEC.